Post 2 : Faites Entrer l’Accusé : pourquoi est-ce que j’arrête ?

10 juin 2011   //   par admin   //   Blog  //  16 Commentaires

J’ai annoncé mon intention d’arrêter la présentation de Faites Entrer l’Accusé il y a 2 ans, sur Europe 1, dans l’émission de Jean Marc MORANDINI. Je ne voulais prendre personne de cours, et anticiper cette décision murement réfléchie. Je m’aperçois aujourd’hui qu’il faut encore m’en expliquer, tant cette émission soulève de « passion ».

Disons le avant toute chose : je n’ai pas décidé d’arrêter de présenter cette émission, pour devenir chanteur. Les deux choses ne sont pas liées. L’extinction progressive d’un projet, à juste permis à un nouveau projet d’émerger. Vases communicants. (Mais j’ai des projets pour la télé. On en reparlera un jour) …

Mon personnage dans Faites Entrer l’Accusé s’est bâti au fil des 11 longues années de tournage. Ce personnage a grandi à coté de moi, mais il n’est pas moi ! Je l’ai toujours regardé avec une certaine stupéfaction, médusé de le voir devenir « culte ». Je n’ai rien cherché, ni rien voulu de tout cela. J’ai juste accompagné le mouvement. Avec un peu d’inquiétude, et pas mal d’amusement.

J’ai mis longtemps aussi à être intellectuellement et moralement « à l’aise » avec la matière, le crime, le fait divers. Puis je l’ai aimée passionnément, siphonnant ce que je pouvais en tirer de plus nourrissant pour mes réflexions sur l’Homme. Comprendre, l’Homme, la manière dont il fonctionne, ses ressorts, ses mécanismes, son vieillissement, la part du sexe dans son psychisme, voilà bien le fil tendu de ma vie. Sur RTL, dans Faites Entrer l’Accusé, ou dans mes chansons, c’est mon prisme : l’Homme et ses contradictions, l’homme et ses pulsions, l’Homme et ses tentions. Quand je vous disais que tout cela était très cohérent.

Au total, je vous aurai raconté 150 histoires humaines. Rien ne m’a plus enrichi ces dernières années, que ces 150 portraits d’hommes et de femmes, qui nous ressemblent tant, et qui ont franchi le pas du crime. Cette émission a changé radicalement mon regard sur l’Homme, et ma philosophie de la vie. Mais j’étais arrivé au bout. Je voulais vivre autre chose, travailler une autre matière humaine, dans un autre décors, un autre contexte. Trouver une autre source de jouvences, une autre fontaine de réflexion. Dés lors, il suffit de prendre une décision, et de s’y tenir, avec enthousiasme.

De quoi sera faite la suite, à la télé ? Je l’ignore encore à ce jour. Sans doute devrai-je en passer une petite période de purgatoire pour me faire pardonner d’avoir abandonné le navire. Qu’importe, en septembre, j’aurais d’autres chats à fouetter. Je me concentrerai sur RTL SOIR, qui m’offre chaque jour un grand bonheur professionnel. Je suis heureux à RTL. Je sais que cela peut intriguer certains d’entre vous. Il faudra que je vous en parle un jour !

Une autre fois !

A bientôt les amis !

 

16 Comments

  • Ben ! je ne verrai plus mes dessins à la télé, alors ??? (A propos de « Faites entrer l’accusé »).
    Une ancienne dessinatrice d’audience, qui a assisté à tant de procès, vécu tant d’émotions, observé tant d’accusés, de magistrats, de témoins, écouté tant de témoignages à charge ou à décharge contre le ou la ou les présumés innocents, et qui aurait tant voulu qu’on lui demandât parfois son point de vue, être prise juste un peu au sérieux par tous ces messieurs les journalistes rédacteurs qui reconstituaient l’histoire entre deux suspensions d’audience, chroniqueurs judiciaires, certes mais pas toujours « judicieux ». Jamais curieux en tous les cas de savoir ce qui pouvait se passer dans le « face à face » entre le dessinateur qui avait l’autorisation par commodité visuelle, d’approcher de près, son « modèle », l’accusé.
    Aujourd’hui, le dessin disparait pour faire place à la photo, tellement fastoche, rapide, mais qui passe souvent à côté d’une vérité qu’un croquis réalisé dans l’urgence ne laisse jamais indifférent. Et dérange parfois par le mystérieux dialogue qui semble s’être établi, à leur insu, entre l’artiste et son modèle.
    La pixellisation des photos « haute def » prises dans la bousculade des photographes et la vidéo à outrance n’apportent rien au reportage d’un procès. Il lui enlève, au contraire ce que j’appellerai un « minimum » de dignité.

    Un jour, il y a quelques années, nous en avions parlé au cours d’un déjeuner et vous m’aviez assuré que le dessin disparaitrait.
    « Faites entrer l’accusé » s’arrête là où va commencer bientôt ( si toutefois la loi passe) un voyeurisme à « l’américaine » : filmer en direct tous les procès, jusqu’à la banalisation des affaires et enfin, l’indifférence du public pour la justice. Bien entendu, je ne le souhaite pas.
    Pourtant, même si c’est dans de rares occasions, le dessin résiste !
    Ce qui prouve qu’il est difficile d’éradiquer une tradition ancestrale. C’est rassurant.
    Et puis, si vous me permettez de changer de sujet, vous avez eu tord de quitter le plateau de Ruquier face aux critiques de cette journaliste. Pour se défendre contre ces gens-là, il existe une arme redoutable : l’humour saupoudré de mépris. Ca marche à tous les coups !
    Bon vent à vous, cher Christophe et bon rétablissement pour vos soucis de santé !
    Amicalement
    Vic

  • bravo christophe tu as eu raison de quitter l emission de ruquier qui sont ils ses donneurs de lecons pour te casser comme ils l ont fait pauvre tele reste comme tu es fidele a toi meme j aurai fait pareille a ta place toi au moins tu en as et tes pas acheter par le systeme du politiquement correcte respect mr hondelatte et continuer on a besoin de jouraliste integre comme vous bonne continuation

    • Surprenant, étonnant et bien que ça soit du Christophe Hondelatte même si je n’ai pas reconnu la voix immédiatement cet album va savoir pourquoi Charles m’a fait penser à du Charlelie Couture, comme on dit y a pire alors bravo et bonne continuation.

      Cordialement
      Led…

  • Pan Pan cul cul, hein Hondelatte
    (pôv canard la dame pas gentille !!!)
    Ben alors la, » la comme lamentable » être dans la justification de ce que l’on fait c’est digne du niveau maternelle 1ere année.
    Oui Ruquier est un cireur de pompe et même lèche cul.
    La Bobo culture a encore marqué un point.

  • Bonjour,

    Du fond de ma campagne je vous ai approuvé dans l’émission de Ruquier! A notre époque ou
    chaque citoyen exerce en moyenne 3 professions différentes au cours de sa vie souvent par nécessité, parfois par choix, cette option vous serait refusé!!! vous êtes journaliste et vous n’auriez pas le droit d’avoir d’autres envies, d’autres cordes à votre arc, d’autres ambition? Et surtout vous devez être parfait dès le départ! Continuez! moi je les aime bien vos chansons! votre disque est très prometteur! et dorénavant fuyez les critiques professionnels qui ont des œillères et une étroitesse d »esprit qui ne leur permet pas d’imaginer qu’en dehors de leur petite personne il existe tout un monde de perception différentes. Et pourtant j’adore l’émission de Ruquier, mais je déteste qu’on détruise l’avenir d’un artiste en distillant des affirmations qu’on pense égoïstement être le reflet de la majorité. Au moins ce passage dans l’émission vous aura fait une sacré pub! continuez à vous faire plaisir et à nous faire plaisir.
    La dame de Haute-Savoie

  • La vie est un parcours avec des chemins qui change se qui compte le plus ne doit pas etre le regard des autres mais nos envies et nos passions. Vivre et suivre le chemin que l’ont ne désire pas reste une contrainte que l’ont regrette un jour ou l’autre.

  • je ne ratais jamais votre émission « Faites entrez l’accusé » vous etes formidable continuez. Cette jounaliste critique a été vraiment maladroite en voulant juger votre personnalité au lieu de juger votre album. Qelle kulo?

  • Mon épouse vous adorrrrrre donc je devrais vous détester mais voilà ce n’est pas le cas et depuis hier soir je vous……..félicite et vous encourage. Les télespectateurs ont besoin de vous. D’hommes qui dérangent et qui sont sincères à la différence de tous ceus ceux et celles ( RUQUIER – POLINI et PULVAR ) qui ont tenté de vous détruire. Continuez, Les français ont besoin de sincérité. Vous en avez à revendre et même si c’est parfois de trop c’est tout aussi louable que la démarche de BALAVOINE, BORHINGER et autre GAINSBOURG qui disent ( ou disaient )ce qu’ils pensent et qui pensent ce qu’ils disent en obtiennant notre adhésion.
    PS : consultez le site guy le normand. J’y ai apposé un texte qui a été diffusé; ce qui prouve que mademoiselle POLINI n’est pas forcément suivie par sa rédaction.

  • Emission de Ruquier : votre sincérité à transpercer le petit esprit de ces deux lamentables critiques interchangeables qui ont des avis sur tout, musique, littérature, cinéma, art, pêche à la mouche ou l’élevage des escargots en Nouvelle-Zélande.
    Ces deux petites scriboullardes verbales agressives, pour l’une en plein recyclage télévisuel et pour l’autre en mal de reconnaissance, ce sont délicieusement enfoncées dans la critique la plus facile et dans la méchanceté gratuite.
    Vous avez parlé avec votre coeur alors qu’elles n’ont fait qu’aligner des approximations aisées, vous attaquant frontalement sur votre musique, sur vos paroles, sur votre passé, sur votre démarche, sur vos intentions, et quoi d’autre encore ??
    Que l’une retourne présenter le journal sur France 3 et que l’autre retourne dans les oubliettes médiatiques !
    Votre album est plein de charme et de douceur, CONTINUEZ ! et laissez passer les chiens qui jappent!

  • Bravo pour toute votre carrière journalistique et bon courage pour la chanson !!!

  • Je ne suis une fanatique de Faites Entrer l’Accusé, dont je regarde et re-regarde régulièrement et très fréquemment les différents numéros. De toutes les émissions « criminelles » de la télévision, y compris celles des chaînes du satellite, c’est de très très loin la meilleure et la plus aboutie. C’est un travail absolument remarquable, non seulement du strict point de vue du traitement d’un fait divers, mais également par l’ouverture sur des questionnements sociologiques et/ou psychologiques. Un grand bravo, Christophe Hondelatte, pour ce travail inégalé et, je pense, inégalable.

  • Une grande émission, un ton à part, une ambiance unique. Pas sûre que l’émission survive à votre départ mais je pense que c’était un excellent travail fait par une excellente équipe. Et quand un membre de l’équipe part, quelquefois, la mayonnaise ne prend plus… Enfin, laissons sa chance à « Faites entrer l’accusé » nouvelle mouture…

  • Bonsoir Christophe,
    Bravo et merci pour ces 150 émissions passionnantes, où moi et mes potes on attendait toujours avec impatience l’intervention de Dominique Rizé qu’on se plait à imiter!

    Je vous écoute sur RTL et j’aime votre franc parlé qui tranche avec « le propre sur lui du politiquement correct »,même si parfois je trouve que les préparations d’interview ne devrait pas se limiter à consulter la fiche Wikipidia de l’invité…

    Bon vent pour votre nouvelle passion .

    JF FRUTOZO

  • Cher Christophe, je vous suis depuis des années..;je suis une de vos fans inconditionnelles constantinoises (Constantine, ALGERIE…. et croyez moi vous en avez beaucoup!!))
    Bravo pour tout ce que vous faites aussi bien à la radio qu’à la télé.
    Merci pour tout ce que vous nous apportez…et surtout merci pour cet album que nous pourrons apprécier sur le Net (pour nous en algerie , c’est un super cadeau!!)
    Bonne chance!!! et surtout plein de succes et de joies!!

  • Christophe,
    Vous êtes un journaliste remarquable : à la radio (RTL), j’ai beaucoup de plaisr à vous écouter.
    J’apprécie votre caractère.Entier.
    « Faites entrer l’accusé » est également une super-émission.
    A quand d’autres choses remarquables ?

    PS : Christophe Hondelatte chanteur : bravo ! ‘faut aller au devant de ses désirs, passions…

    bonne continuation

  • Nous avons hâte de vous revoir à la télé

Laissez un commentaire